Une première « Maison digitale » à Tours

Pas de commentaire
Publié le 01 Déc 2016 dans Actualités

maison-digitale

Sur le modèle des « maisons » d’Afrique et de Madagascar, où des femmes se forment pour aller vers l’emploi, une « Maison digitale » s’est ouverte à Tours en novembre. Grâce au financement de la Fondation Orange, animée par Marie-Françoise Sacré, l’Entr’Aide Ouvrière a pu aménager et équiper un local dans l’enceinte de son siège. L’opération a été préparée par la responsable de son Centre de formation, Nathalie Dreano, et ses collègues, entourés d’une équipe de bénévoles sous l’égide de Martine Gaudeau.
Dix femmes volontaires, éloignées de l’emploi, ont été sélectionnées pour se former durant huit mois – à raison de trois demi-journées par semaine – au numérique et à la communication. Plusieurs nourrissent déjà un projet professionnel sous le statut d’auto-entrepreneur, qu’elles vont parachever ici. Au printemps prochain, toutes devront trouver une entreprise pour y effectuer un stage.
A l’ouverture de cette formation, toutes se montraient très émues et reconnaissantes, car la plupart ne s’étaient jamais rien vu proposer pour progresser vers l’autonomie par l’emploi. Le jour de l’inauguration, où la présidente de l’EAO-CAD, Marie-Paul Legras-Froment, accueillait notamment Etienne Bordry, directeur régional d’Orange, les acteurs de cette initiative inédite en région Centre-Val de Loire ont reçu félicitations et remerciements.
Une initiative que vont suivre sur la longueur quatre étudiantes de l’Ecole supérieure des Techniques d’Edition numérique, dont le projet est d’écrire un livre sur le parcours des stagiaires de cette première Maison digitale.


Ajoutez votre commentaire