« La galère et après » : une expo à la Chambrerie

Pas de commentaire
Publié le 13 Jan 2016 dans Actualités

IMGP5737

Le point de départ de cette initiative remonte à la fête de l’Entr’Aide Ouvrière le 26 septembre dernier, où des résidents du foyer de la Chambrerie, à Tours nord, exposaient une première série de photographies. Sur le thème « la galère et après », ils furent sept à poursuivre les prises de vue dans l’agglomération : Merita, Youssouf, Marie-Françoise, Bruno, Salissou, Gilbert et Saïda. Ils ont choisi de s’exprimer par la photo « parce que l’image est un langage universel« , expliquent-ils (tous ne parlent pas français), et en noir et blanc « pour l’intemporel« .
Ils ont ainsi illustré leur galère à travers des lieux et des moments pas forcément sombres – la Chambrerie est vue comme « une galère de luxe » – et le regard n’est pas désespéré : une vue de la gare rime avec « départ et espoir« , et une vitrine d’annonces immobilières évoque « un projet de vie, rêve ou réalité ? »…
Ces photos sont exposées au moins jusqu’à la fin du mois au Centre d’hébergement de la Chambrerie, et le vernissage a donné lieu à une petite réception chaleureuse et conviviale. Tour à tour la responsable des lieux Véronique Livera, puis Adeline Goyer, travailleuse sociale et Morgane Lecouvette, stagiaire, mais aussi des exposants, ont remercié tous ceux qui ont contribué au bon aboutissement de cette heureuse initiative. Qui en appelle d’autres, assurément.

IMGP5726