Floriane Sarrade-Loucheur, le retour…

Pas de commentaire
Publié le 04 Sep 2014 dans Actualités

Son large sourire et son œil pétillant dégagent une énergie que Floriane Sarrade-Loucheur aurait beaucoup de mal à dissimuler. Et une sympathie qui a sans doute compté beaucoup dans son retour à l’ EAO. Car elle a effectué au CASOUS un stage de trois mois au printemps 2013, prolongé par des interventions à temps partiel sur la réorganisation du Service d’accueil et d’orientation. C’était dans le cadre de la préparation, à l’Institut du Travail social, d’un Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement de responsables d’unités d’interventions sociales.
Agée de 35 ans, originaire de la région parisienne, psychologue clinicienne de formation, elle a travaillé sept ans à Châteauroux notamment à la création d’un réseau d’accès aux soins pour les personnes en grande précarité. Un stage à « l’ Eveil», à Tours, lui a permis d’approcher par ailleurs les problèmes des handicapés.
Floriane a souhaité installer son couple et ses deux enfants à Tours et revenir à l’EAO quand le départ de Véronique Livera, pour le foyer de la Chambrerie, a ouvert un recrutement au CASOUS.