Comment rester parent en prison ?

Pas de commentaire
Publié le 15 Jan 2014 dans Actualités

Le CNP, la CIMADE et le CAD organisaient jeudi 9 janvier au cinéma « Studio », une projection débat sur le thème « comment rester parent en prison ? ». Le film qui a servi d’introduction aux échanges était un documentaire un peu daté, de Bernard Bellefroid « Pourquoi on ne peut se voir dehors quand il fait beau ?» (il est très difficile de trouver un film sur ce thème). Document malgré tout très émouvant qui montre à visage découvert des parents condamnés à de longues peines face aux problèmes posés par la séparation parents/enfants.
A l’issue de la projection, les divers intervenants prévus par les organisateurs présentaient leur domaine d’intervention.
Mme Larroque, responsable du service pénitentiaire d’insertion et de probation 37 (SPIP) intervient en milieu fermé (maison d’arrêt) mais également en milieu ouvert (TIG, libérations conditionnelles…) afin de maintenir des liens familiaux. Des progrès ont été réalisés : créations d’unités de vie familiale dans les centres de détention et maisons centrales, organisation d’ateliers de réflexion autour de la parentalité. Mme Larroque regrette le faible nombre de conseillers : un pour cent détenus.
Le « Relais familial » était représenté par deux jeunes femmes ; l’objectif de cette association est de préserver le lien familial entre enfant et parent en cas de rupture et en particulier lorsqu’il y a incarcération. L’association intervient à la Maison d’arrêt (permanences ) mais reçoit également les familles au siège. Elle agit aussi bien auprès des parents que des enfants.
Enfin « Le livre passerelle » procède à des lectures pour les enfants à la Petite maison, propriété du Comité d’Aide aux Détenus, des livres sont proposés aux pères détenus afin qu’ils puissent lire les mêmes histoires à leurs enfants au cours des parloirs, le livre devient alors une passerelle entre la prison et l’extérieur.
Après cette présentation, la parole fut donnée aux spectateurs qui posèrent de nombreuses questions, preuve de l’intérêt suscité par le thème du débat.
Extraits : comment l’enfant imagine-t-il son père ? Quelle préparation à la sortie ? Est-ce que tous les enfants de détenus savent que leur père est incarcéré ? Culpabilité du père vis à vis de l’enfant ?
Beaucoup de questions tournent autour du droit : quels sont les droits des parents incarcérés sur la santé, sur les études des enfants ? Comment les parents sont-ils informés ?
Comment se fait le passage de la Maison d’arrêt à la Centrale ? Comment se réorganise la famille lorsque le père est absent ?
Des réponses précises ont été apportées par les uns et les autres, la soirée fut donc parfaitement réussie au grand bonheur des organisateurs.

Pierre TRINSON