De nouveaux bénévoles

Pas de commentaire
Publié le 24 Juin 2013 dans Actualités

Les bénévoles sont toujours très recherchés par les associations, qui leur font une «chasse » opiniâtre afin d’améliorer les services offerts. L’EAO n’échappe pas à cette pratique et a de gros besoins, besoins recensés par la commission bénévolat. Après quelques appels dans la presse, sur le site et dans « Perspectives », il s’agissait mardi 18 juin de réunir ceux qui s’étaient manifestés afin de les renseigner sur le fonctionnement de l’association et de leur présenter les diverses travaux qu’ils pourraient y accomplir.


Ils étaient une dizaine à avoir trouvé, non sans mal, le chemin de La Chambrerie où avait lieu la réunion. Marie Paul Froment a exposé avec brio tout ce qu’il est nécessaire de connaître de l’EAO avant de s’engager : objectifs, missions, projet associatif, charte du bénévolat…, puis elle a passé en revue les divers services. Elle a bien précisé que le bénévole ne se substitue pas au travailleur social et qu’il n’est là qu’en complément afin d’apporter un plus pour les personnes accueillies. Enfin, elle a fait état de nos besoins, tant ponctuels que sur le long et moyen terme, en s’appuyant sur des exemples concrets et en présentant ce que pourrait être une bourse du bénévolat.

Bien entendu, la parole fut donnée aux « futurs bénévoles » qui exposèrent leurs motivations, leurs désirs, leurs attentes. Sans vouloir faire une typologie systématique de l’auditoire nous pouvons dire que nous avons rencontré des militants passionnés : ainsi cette jeune femme qui œuvre déjà à Emmaüs, qui veut absolument se lancer dans la lutte contre l’illettrisme et souhaiterait faire une formation ; ou encore cette autre qui milite depuis toujours et qui a des dispositions pour la peinture et pour la coiffure (très intéressant pour Camus, le CAD…). Il y a ceux qui sont venus pour voir, sans idée précise mais qui sont quand même là ; il y a ce Monsieur qui accompagne quelqu’un mais qui ne dit pas non, il va réfléchir. Il y a une femme, déjà bénévole au centre de formation, qui accompagne son fils qui ferait bien quelque chose. Et puis il y a deux jeunes femmes qui semblent avoir trouvé leur voie, elles iront au PAS, très motivées par la maraude. Une autre dame semble attirée par le travail d’archivage des dossiers au cabinet médical, et une autre qui aiderait bien les femmes avec enfants, mais craint de ne pas être disponible régulièrement.

Ensuite, chacun remplit la nouvelle fiche de bénévole mise au point par la commission bénévolat, il n’y a plus qu’à attendre les retombées de cette rencontre qui, n’en doutons pas, seront fructueuses.

D’autres réunions de ce type seront programmées dans les mois à venir, sans doute dans un lieu plus accessible ; les personnes intéressées sont invitées à téléphoner au siège de l’EAO pour prendre rendez-vous (02.47.31.87.00).
Pierre Trinson