Archives de la catégorie ‘Actualités’

Un cadeau original à l’antenne de Chinon

Publié le 23 Déc 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

En cette période de fin d’année, Sylvie Peyraud, encadrante technique en peinture sur l’Antenne de Chinon d’Entraide et Solidarités, a découvert un très joli cadeau personnalisé par les salariés de son équipe : une fresque à son nom, sur le mur de leur nouveau local technique… L’initiative a été prise discrètement en cette fin de matinée, et l’œuvre a été réalisée en quelques heures seulement par deux peintres en CDDI présents sur notre chantier depuis cet automne : Angélique (détentrice d’un CAP peintre en bâtiment, qui souhaitait acquérir de l’expérience professionnelle) et Jean-Bertrand (10 ans d’expérience au Congo). Leurs collègues ont été invités à s’associer à la démarche et tous ont apposé leurs signatures : Alain, Robert et même Alexia (en stage à quelques mètres de Labussière) et Dimitri, qui vient de quitter notre dispositif pour de l’emploi. Patricia, absente ce jour, s’associera par la suite.

Si tous n’ont pas pu être présents pour la photo d’équipe, un esprit d’entraide et de solidarités se cultive dans ce groupe, ainsi que sur les deux autres secteurs d’activités de Chinon.

Sylvie, touchée par cette démarche de reconnaissance de son travail et de son soutien auprès d’eux au quotidien, les a sincèrement remerciés pour ce cadeau de noël très original !

La politique d’asile « à l’européenne »

Publié le 23 Déc 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Le plan du gouvernement qui tend à traquer les personnes en séjour irrégulier jusque dans les centres d’hébergement fait scandale, Jacques Toubon, le défenseur des droits et les associations, dont Entraide et Solidarités, s’insurgent et montent au créneau. C’est très louable, mais il convient de faire le point sur la politique d’asile européenne.
L’Europe a considérablement durci sa position vis-à-vis des étrangers depuis le début de la crise migratoire. Toutefois l’accueil des étrangers ayant besoin de protection demeure.
Petit rappel chiffré : 562 000 primo-demandeurs d’asile en 2014 en Europe, 1 257 000 en 2015, 1 204 000 en 2016. En 2016, 50% de ces primo-demandeurs sont inscrits en Allemagne, 10,1% en Italie, 6,3% en France ; 4,1% en Grèce etc…
Bruxelles étudie actuellement trois sujets :
• Le règlement de Dublin : le texte dit que le premier pays où est enregistré le migrant doit traiter la demande d’asile. Ainsi un étranger entré par l’Italie ou la Grèce demandant l’asile en France ou ailleurs peut être renvoyé dans un de ces pays. Or les migrants arrivent massivement par l’Italie, la Grèce ou Malte. Le système est embolisé, Rome et Athènes n’enregistrent plus les étrangers et les laissent partir vers d’autres pays. Il faut bien avouer que ce texte est totalement inadapté, mais sa réforme en chantier depuis 2016 n’aboutit pas.
• La répartition au sein de l’Union européenne : pour corriger l’absurdité du règlement de Dublin, Bruxelles propose qu’en cas d’arrivage massif dans un premier pays, les demandeurs d’asile soient automatiquement répartis entre les pays de l’Union. Ce beau principe de solidarité est loin de faire l’unanimité. Les pays de l’Est : Pologne, Hongrie, Slovaquie, république Tchèque, refusent catégoriquement, quant aux Pays-Bas et à la France ils n’y sont pas très favorables. Situation inextricable !
• La politique du retour : tous sont d’accord sur le principe que tout migrant économique non accepté, toute personne déboutée du droit d’asile doit être expulsé. Pas très facile à mettre en œuvre ! Cela nécessite des accords de réadmission avec les pays d’origine ou de transit. C’est long et compliqué. Quant au retour, il est à la charge du tout nouveau corps européen de gardes-frontières (ex-agence Frontex)
Voilà quelques éléments de plus pour se faire une opinion sur les problèmes liés à l’immigration. On s’aperçoit, en regard de ce qui se passe en France et en Europe, que le mot solidarité n’a plus beaucoup de sens. On n’en est pas sorti !
Pierre Trinson
(d’après un article de N. Gros-Verheyde, paru dans Sud-Ouest)

70 ans de militantisme, d’entraide et de solidarité

Publié le 14 Déc 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités


Le film consacré à l’histoire de l’Entr’Aide Ouvrière – aujourd’hui Entraide et Solidarités – réalisé par Sans Canal Fixe, a été projeté pour la première fois hier soir, salle Thélème de l’Université. Environ deux cents personnes (salariés, bénévoles, administrateurs, anciens salariés, partenaires associatifs et institutionnels, etc.) ont découvert ce qui n’est pas un récit historique, mais une suite de témoignages sur, d’une part, la permanence des valeurs de l’association au travers de 70 ans d’évolution du contexte sociologique et politique; et d’autre part, la délicate conjugaison du militantisme et du professionnalisme… Par bonheur, des militants de la première heure sont toujours des nôtres. Ils racontent les premiers jalons posés avec le fondateur de l’Entr’Aide Ouvrière, et à la suite d’autres témoins évoquent le chemin parcouru, jusqu’à la situation actuelle qui, contre toute attente, voit la pauvreté s’étendre et se diversifier. Courant janvier, le film sera disponible notamment pour les personnes qui n’avaient pas pu se déplacer. Et l’année 2018 comportera d’autres rendez-vous pour marquer cet anniversaire.
Après la projection et quelques échanges avec la salle, les bougies ont été soufflées et tous ont partagé le gâteau et le verre de l’amitié.

Belle soirée Prévert au profit des réfugiés

Publié le 02 Déc 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités


La salle du Patronage laïque La Fuye était pratiquement pleine, et spécialement attentive : environ cent-vingt personnes ont assisté hier soir au spectacle « Quartier libre » de la compagnie des Petits Désordres, donné au profit du dispositif « Familles solidaires » d’Entraide et Solidarités. Philippe Marchand et son compère guitariste Michel Caçao ont su captiver ce public et l’entraîner dans l’univers poétique de Jacques Prévert. Qu’ils soient remerciés pour cette excellente soirée et pour ce beau geste : la recette ira intégralement au financement des besoins des réfugiés accueillis dans des familles tourangelles.
Entraide et Solidarités, on le sait, s’occupe de certains de ces migrants qui ont obtenu l’asile : notre opération « Familles solidaires » consiste à trouver des familles qui leur procurent temporairement le gîte et le couvert, tandis que l’association assure tout l’accompagnement social en vue de leur insertion. En ce moment d’ailleurs, nous manquons toujours de familles d’accueil alors qu’une douzaine de réfugiés sont volontaires pour ce type d’hébergement : les familles intéressées peuvent appeler le 02.47.05.48.48 ou laisser leurs coordonnées à familles.solidaires@entraideouvriere.org.

« Les oubliés de la société » au centre des Journées nationales Prison

Publié le 30 Nov 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Les détenus et leurs conditions de vie en maison d’arrêt étaient en effet le sujet central des JNP annuelles. A Tours, le groupe de concertation qui agit dans ce domaine à longueur d’année* avait organisé cette fois encore deux manifestations publiques. Le jeudi 23 novembre d’abord, les militants tenaient un stand boulevard Heurteloup, pour diffuser une information fondée sur leur connaissance du sujet et illustrée par la reconstitution « grandeur nature » d’une cellule de la maison d’arrêt locale.
Puis le 27 à l’hôtel de ville de Tours, le magistrat Serge Portelli, riche de 45 ans de pratique, a fait part de ses convictions devant 80 personnes environ. Il a parlé de son vécu et de sujets sérieux sans se prendre au sérieux, avec une vision à long terme de la justice où l’homme prend toute sa place : « J’ai beaucoup enfermé, surement trop… »

Lire la suite

Huit ans de réclusion pour un viol conjugal

Publié le 30 Nov 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Le 25 novembre était décrété Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Pour la première fois, la Délégation départementale aux droits des femmes avait organisé le procès fictif, en cour d’assises, d’un homme accusé de viol conjugal. Non sans succès, puisque 300 personnes environ y ont assisté salle de la Pléïade à La Riche, et que le « spectacle » , bientôt en ligne sur le site de la Délégation, sera reprogrammé en avril 2018. Les acteurs-militants étaient amateurs, issus de la vie civile et du monde associatif (dont Entraide et Solidarités). Si bien que les huit ans de réclusion infligés à l’accusé sont, eux aussi, évidemment fictifs. Mais le fléau ainsi dénoncé est hélas bien réel. Le procureur de la République près le TGI de Tours, Jean-Luc Beck, a félicité organisateurs et comédiens d’un jour, et a commenté ce sujet de pleine actualité.


(Photos NR Hugues Le Guellec)

Si le cœur vous en dit, aidez la Chambrerie…

Publié le 28 Nov 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale de la Chambrerie, à Tours nord, organise régulièrement des événements destinés à favoriser la création de lien social et à partager un moment convivial, loin des préoccupations du quotidien. Ce sont des moments indispensables pour la vie collective.
A titre d’exemple, sont organisés des lotos, des repas collectifs, des sorties vers l’extérieur.
Pour mener à bien ces initiatives, l’équipe du CHRS a besoin de votre générosité. Elle cherche, entre autres lots, des bons d’achat ou billetterie (alimentaire, loisirs, culture…), des produits du quotidien : linge de maison, décoration, luminaires, vaisselle, électroménager, etc.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez faire un don sous deux formes : matériel, en vous présentant sur le site de la Chambrerie (3 et 5 rue de la Chambrerie 37100 Tours) ; ou financier, en adressant votre chèque au service comptable d’Entraide & Solidarités, 46 avenue Gustave Eiffel 37100 Tours, en précisant la destination de votre don : « pour la Chambrerie ». Merci pour nos résidents !

Des ordinateurs remis à quarante stagiaires pour « booster » leur formation à distance

Publié le 14 Nov 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Il y a au Centre de formation d’Entraide et Solidarités des stagiaires – des « apprenants » – qui cumulent les handicaps parce qu’ils habitent loin, en milieu rural, et parce qu’ils n’ont pas d’ordinateur chez eux pour travailler par eux-mêmes, en dehors des cours. Bon nombre d’entre eux, une quarantaine, vont voir ces conditions changer du tout au tout, grâce à la fondation Engie, qui s’appelle Fondation Agir pour l’Emploi (FAPE). En effet, celle-ci nous a accordé une subvention de 8 000 €, pour nous permettre d’acheter 40 ordinateurs à une autre association : TAE (Travailler et Apprendre Ensemble), basée en Ile-de-France, qui reconditionne des ordinateurs et les vend à bas prix pour les personnes qui en ont le plus besoin.
Une première dizaine d’ordinateurs a été remise le 9 novembre à autant de stagiaires, au siège de l’association. La présidente Marie-Paul Legras-Froment, le directeur général Eric Le page, et la responsable du Centre de formation Nathalie Dreano, y recevaient la déléguée régionale d’Engie Sabine Guillien et la responsable de la FAPE, Sylvie Dervily, qui ont pu « toucher du doigt » l’utilité de leur action. En effet les stagiaires, Français et étrangers de tous âges, ont un à un expliqué leur parcours et dit avec beaucoup d’émotion tout ce que ce geste représente pour eux. Les ordinateurs sont mis à leur disposition, gratuitement bien sûr, et à l’issue de leur stage, s’ils le souhaitent ils pourront les garder. Ce qu’en langage administratif on nomme FOAD, formation ouverte à distance, trouve ici son illustration concrète et humaine, et montre que l’ « apprenant » est bien le coeur de métier de notre service Formation.

La solidarité côté jardin

Publié le 02 Nov 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Le 19 octobre, lors de la journée de solidarité des laboratoires pharmaceutiques MSD, 10 salariés de cette entreprise se sont rendus à Chinon. Ils ont poursuivi la rénovation des nouveaux locaux d’Entraide et Solidarités, et notamment du jardin. Avec l’aide de Vivien et de son équipe espaces verts, ils ont créé un jardin : carrés potagers, rocaille, bacs et treillis sont garnis de clématites, thym, romarin, ….

Les portes de la salle de repos, hier brutes, sont aujourd’hui peintes.

Merci à MSD pour cette initiative, aux bénévoles pour leur enthousiasme et le travail accompli dans un esprit de partage et de découverte mutuelle. Rendez-vous au printemps pour profiter pleinement du jardin !

Morts dans la rue

Publié le 31 Oct 2017 — par Jean-Paul Mercier
Catégories Actualités

Le collectif « Morts de la rue » vient de publier son rapport annuel. Des chiffres qui vous donnent la chair de poule : 499 morts en 2016 dont 46 femmes, 11 mineurs, 6 enfants de moins de 5 ans. Ces chiffres correspondent aux signalements reçus par le collectif ; le chiffre réel serait environ six fois supérieur. L’âge moyen des morts est de 49 ans, soit environ 30 ans plus tôt que la population masculine en France, les femmes meurent plus jeunes que les hommes : 46,3 ans. La majorité des décès a lieu pendant l’hiver dans la rue ou des abris de fortune. Ce sont souvent des morts violentes : accidents, agressions et suicides sont surreprésentés par rapport à la population française. Ils ont vécu en moyenne 12 ans dans la rue avant de mourir. Le collectif signale que depuis 2012 ces chiffres sont stables et qu’il y aurait environ 140 000 SDF en France (www.mortsdelarue.org).
Le Conseil d’Etat a beau déclarer que « le droit à l’hébergement est un droit fondamental », le déficit en places d’hébergement est hélas toujours considérable même si des efforts ont été faits ces dernières années. A Entraide et Solidarités, restons vigilants et continuons le combat !
Pierre Trinson